W1siziisijiwmtkvmdmvmtqvmtavmdcvmjivnju0l3byaxzhdguuanblzyjdlfsiccisinrodw1iiiwimjawmhg2ndajil1d

Cloud public ou privé, que choisir pour son entreprise?

Si vous passez en tant qu’entreprise à une solution cloud, deux solutions s’offrent à vous : le cloud public et le cloud privé. Pour bon nombre d’organisations, il subsiste encore un flou important concernant les différences entre ces deux versions. Dans ce blog, nous nous attardons sur les caractéristiques de ces deux types de cloud.

Cloud public

Dans un cloud public, tous les logiciels se trouvent dans l’environnement cloud de la société de logiciel. Cette configuration a pour avantage de vous soulager en tant qu’entreprise de la responsabilité des mises à jour et de l’entretien des logiciels et des serveurs. En tant qu’entreprise, vous éviterez les coûts supplémentaires pour le logiciel et vous aurez la possibilité d’enrichir les fonctionnalités du logiciel standard à l’aide d’apps approuvées. L’augmentation et la réduction de capacité ne posent aucun problème : il vous suffit d’adapter le nombre de licences et vous travaillez toujours avec la version la plus récente de l’application.

Même si tout semble très positif, cette solution ne convient pas à chaque organisation. La mutation des systèmes ERP et GRC vers le logiciel cloud est parfois fastidieuse. Dans ce cas, on opte souvent (à titre provisoire) pour une solution hybride. Certaines organisations ont en outre besoin de fonctionnalités que n’offre pas le logiciel standard. La solution cloud public ne permet pas le sur-mesure.

Cloud

Le cloud privé tourne sur un serveur local au sein de l’entreprise. Cette configuration implique que l’entretien des serveurs et la mise à jour du logiciel incombent à l’organisation. Cette option est souvent retenue du fait que les serveurs sont sur place et de ce fait garantissent un niveau de sécurité supérieur pour les données. Le cloud privé est également la solution qui s’impose pour les entreprises qui requièrent davantage de sur-mesure.

Les inconvénients résident dans les coûts de l’entretien et de la mise à jour. Du fait que le logiciel du cloud privé comporte souvent une grande part de sur-mesure, la mise à jour vers la version la plus récente est plus compliquée.

Cloud hybride

Une troisième solution existe en plus du cloud public et du cloud privé. Dans le cas du cloud hybride, une partie du système ERP ou GRC est hébergée dans le cloud public et d’autres éléments (comportant le plus souvent davantage de sur-mesure) dans le cloud privé. Ainsi, les entreprises exigeant davantage de sécurité ou de sur-mesure sur certains éléments sensibles peuvent également profiter de la puissance accrue et de la flexibilité propres au cloud public.

D’autres solutions hybrides existent. On pourra ainsi utiliser une combinaison entre des ressources sur site et dans le cloud. Cette option pourra par exemple faciliter la transition vers une solution logicielle exclusivement sur cloud, mais également constituer une solution permanente. Nous avons abordé précédemment ce type de solutions hybrides. Lire ce blog ici.

Conclusion

Choisir la meilleure option pour une organisation est souvent une affaire complexe. Outre les coûts et la sécurité, d’autres facteurs comme les temps d’immobilisation, la formation et le travail sur-mesure sont à prendre en compte. Eswelt se fera un plaisir de vous accompagner dans vos choix. En tant qu’entreprise spécialisée dans le recrutement ERP et GRC, nous disposons d’une vaste expérience dans les processus de ce type et nous sommes en mesure de vous mettre en rapport avec le professionnel qui saura vous aider à mener à bien votre migration vers le cloud.