Blog: L’HISTOIRE DE MICROSOFT DYNAMICS

L’HISTOIRE DE MICROSOFT DYNAMICS

Voici de nombreuses années que Microsoft Dynamics est un acteur incontournable dans le domaine des Business Solutions. Comment tout cela a-t-il commencé et comment Microsoft est-il devenu le logiciel qui est actuellement reconnu comme l’un des logiciels Enterprise les plus stables et fiables du marché ?

Les débuts de Microsoft Dynamics

Pour les utilisateurs du logiciel, il est tout à fait normal que Microsoft soit lié au logiciel Dynamics. Pour beaucoup, il est surprenant que le logiciel n’ait pas vu le jour in-house. Tous les éléments qui constituent actuellement le programme Dynamics, étaient à l’époque des systèmes distincts qui dominaient les marchés respectifs avec des solutions de niche.

En 2001, Microsoft a fait sa première acquisition en achetant Great Plains. Great Plains avait, pour sa part, déjà acheté précédemment Solomon Software pour compléter son Dynamics Release 1.0. La société de logiciel iCommunicate a également été acquise cette année-là. Avec cette acquisition, la société Microsoft était prête pour le lancement de Dynamics 8.0. Elle espérait, avec ces deux achats, pouvoir développer elle-même le logiciel pour en faire un programme qui pourrait desservir l’ensemble de la branche Business Solutions mais elle s’est rapidement rendu compte que l’acquisition de systèmes supplémentaires serait nécessaire.

Afin de pouvoir continuer à développer le programme Dynamics, Microsoft a acheté en 2002 la société de logiciel européenne Damgaard Data. Ils venaient de fusionner avec Navision, ce qui a permis d’acquérir la connaissance des deux programmes à la fois. Avec cette acquisition, Microsoft se pensait parée pour le développement de son propre programme. Grâce à cet achat, ils disposaient de la connaissance et de clients tant américains qu’européens. Une bonne base pour un pack de Business Solutions qui allait devoir couvrir l’ensemble du marché.

Une division propre

Cette dernière acquisition allait donner le coup d’envoi de la création d’une propre Division Business Solutions. Les premières années, celle-ci n’a rien fait d’autre qu’actualiser le logiciel qu’ils avaient acheté. En coulisses, ils travaillaient intensivement au lancement de leur propre « Microsoft CRM ».

C’est en 2003 qu’a été annoncé le « Project Green ». Il s’agissait du produit fini issu de la vision de Microsoft visant à regrouper tous les logiciels ERP et CRM dans un seul pack. Selon les développeurs du logiciel, ce programme devait déjà arriver sur le marché en 2004 et des acteurs du marché ont été invités à tester une version beta.

Mais le release s’est fait attendre. Malgré toute la connaissance disponible in house, la fusion de quatre systèmes différents s’est avérée plus difficile que prévu. C’est pourquoi le release du Project Green a été reporté, de telle sorte ce que Microsoft a pu encore plus affiner le produit et y ajouter d’autres produits, tels qu’Office et Outlook.

La Naissance de Microsoft Dynamics

C’est en 2006 que les premiers pas ont été franchis avec prudence pour arriver au programme Dynamics actuel. Navision est devenu Dynamics NAV, Axapta est devenu Dynamics AX, Great Plains est devenu Dynamics GP, Solomon est devenu Dynamics SL et Microsoft CRM est devenu – peu surprenant – Dynamics CRM. Entre-temps, Project Green fut déclaré mort et Microsoft annonça qu’ils allaient se concentrer sur le développement de Dynamics.

En 2007, ils introduisirent le Cloud dans Dynamics CRM. C’est ainsi que Microsoft fit ses premiers pas vers un avenir plus flexible. En 2011, une approche plus Agile a été introduite, avec des mises à jour bisannuelles, et peu à peu, les autres produits ont également reçu un client web.

C’est en 2016 que Microsoft Dynamics 365, tel que nous le connaissons aujourd’hui, a vraiment vu le jour. Les clients peuvent acheter le pack complet ou uniquement les programmes dont ils ont besoin.

Microsoft avait envisagé au départ de le lancer sous forme de produit SaaS-only, mais il s’est avéré qu’actuellement, les clients savent eux-mêmes s’ils veulent utiliser le produit dans le cloud, on-premise ou une variante hybride des deux. Dynamics a maintenant la réputation d’être un produit accessible qui peut parfaitement convenir à différents types d’entreprises. Vous n’achetez que ce dont vous avez besoin et vous pouvez adapter le service en fonction de la croissance de votre entreprise.